Nos actualités

La musique kurde résonne à Paris

Dans le cadre du festival de la diversité musicale des voix du monde, « Au fil des voix », le groupe Neshtiman se produira sur la scène de l’Alhambra le 15 février prochain.

Fruit d’une collaboration musicale entre trois parties du Kurdistan, des musiciens kurdes se retrouvent ainsi réunis pour la première fois dans cette salle parisienne. Cette action culturelle kurde a eu l’appui et le soutien du Gouvernement Régional du Kurdistan-Irak ainsi que sa représentation en France.

Trois principaux dialectes des « Kurdistan » résonneront dans la salle de l’Alhambra : le sorani, le kalhori et le kurmanji. Deux musiciens français, le percussionniste Robin Vassy et la contrebassiste Leila Renault, sont également des acteurs talentueux de cette rencontre musicale du « troisième type ». Ils accompagnent des maîtres de la nouvelle génération de musiciens kurdes, dont le percussionniste Hussein Zahawy qui assure la direction artistique, le Oudiste Goran Kamil et le joueur de Zorna Erlan Tekin.

Les multiples facettes de la musique festive et populaire pratiquée dans les villages des hauts plateaux des montagnes kurdes dialoguent avec la poésie subtile des mélodies soufies dont Sohrab Pournazeri, fantastique joueur de kamanché est familier depuis son enfance auprès de son père leader respecté de l’ensemble Shams. La voix magique de la chanteuse Maryam Ebrahimpour ajoute une touche d’une grande finesse à l’ensemble.

Partager

© Tous droits réservés - Représentation du Gouvernement du Kurdistan en France - 2018' - Site web créé par Agence Développeur Web.