Nos actualités

Le Président Hollande réaffirme son soutien aux Kurdes au Congrès de Léo Lagrange

A l’occasion du Congrès triennal de la Fédération Léo Lagrange qui a eu lieu à Dijon, le président de la République a réaffirmé, lors de sa rencontre avec la délégation kurde, le soutien de son pays aux Kurdes en première ligne dans la guerre contre Daesh.

Le Président Hollande, dans son discours au congrès, est revenu sur son voyage récent dans la capitale du Kurdistan Erbil, sa rencontre avec le président Barzani. Il a montré combien il tenait à être présent aux côtés des Kurdes : « Là encore, la France fait son devoir. Elle appuie les opérations des Peshmergas kurdes. Elle le fait avec ses avions. Elle le fait avec l’espoir. L’espoir que ce seront les valeurs de liberté, de dignité qui l’emporteront sur celles qui veulent asservir, soumettre et qui veulent commettre le pire, c’est-à-dire le retour des guerres de religions.»

Le président de la Fédération Léo Lagrange, M. Bruno Le Roux, qui assure par ailleurs la présidence du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, a d’abord tenu à faire savoir son engagement personnel indéfectible ainsi que celui de son groupe auprès du peuple kurde dans son combat pour la dignité contre Daesh. Il est ensuite revenu sur les liens tissés avec les Kurdes grâce à une convention qui lie sa fédération à la Région du Kurdistan et la signature de celle-ci en mars 2013 dans les bureaux de la Représentation du Gouvernement kurde à Paris.

Gilbert Mitterrand, président de la Fondation France-Libertés, présent à ce congrès, est revenu lui aussi sur cette même convention tripartite dans les termes suivants : "L’année 2011 fut consacrée à la préparation d’un projet, discuté et amendé par la représentation du KRG en France puis présenté au Ministre de la culture et de la jeunesse kurde. En novembre 2011, peu après la disparition de Danielle notre projet commun « éducation populaire » était accepté par le Gouvernement de la Région du Kurdistan Irakien et une première mission de contact fut organisée par le Gouvernement kurde. Un accord de partenariat vint conclure cette première phase, signé en mars 2013 à Paris par le Ministre de la culture et de la jeunesse, M. Kawa Mahmoud Shakir et M. Bruno Le Roux.

Cette convention de partenariat s’est traduite par :

- une seconde mission d’évaluation en juillet 2013,

- la mise en œuvre d’un programme de formation aux techniques de l’animation au profit de volontaires franco-kurdes.

- l’identification et la rencontre des franco-kurdes de la seconde génération des migrants de 1989-1990 très désireux de rejoindre une structure associative leur permettant de se mobiliser pour agir en faveur de leur pays d’origine."

Partager

© Tous droits réservés - Représentation du Gouvernement du Kurdistan en France - 2018' - Site web créé par Agence Développeur Web.