Nos actualités

Réunion des associations franco-kurdes à Paris

Le samedi 8 février, la Représentation du Gouvernement Régional du Kurdistan-Irak a réuni les représentants des associations franco-kurdes au siège de la Représentation à Paris.

Ont pris part à cette réunion les représentants de plusieurs organisation humanitaires ou sociales, telles que France-Libertés, la Fédération Léo Lagrange et Première Urgence – Aide Médicale Internationale (PU-AMI).

Ces différents acteurs de la société civile se sont retrouvés pour discuter ensemble des actions déjà lancées pour la diaspora kurde en France et des possibilités pour créer d'autres initiatives, notamment une action humanitaire pour les réfugiés kurdes syriens établis au Kurdistan d’Irak. Aujourd’hui, conséquence directe de la crise syrienne sur le territoire kurde irakien, 250 000 réfugiés, en grande partie kurdes et venant des régions limitrophes, sont accueillis dans les trois gouvernorats du Kurdistan d’Irak.

Pour mieux comprendre l’action concrète d’une agence française sur le terrain, Stanislas Morau, chargé des programmes sur la crise syrienne pour l’ONG (PU-AMI), a fait une présentation de leurs actions en cours et a présenté de futures actions en anticipation de la prolongation de la guerre civile et en Syrie. Cette présentation a suscité de nombreux échanges avec les associations franco-kurdes qui désirent soutenir la population kurde syrienne en détresse, la Fédération Léo Lagrange et la Fondation France Libertés afin de déterminer l’aide qui pourrait être apportée.

Rappelons que si les représentants des associations franco-kurdes établis dans l’Hexagone sont sensibles au sort de leurs compatriotes kurdes syriens, c'est qu'eux ou leurs parents sont arrivés dans le contexte de la campagne génocidaire menée par l’ancien régime irakien contre le Kurdistan.

Dans un second temps, la réunion a été l’occasion de présenter le rapport de la mission au Kurdistan-Irak réalisée par la Fédération Léo Lagrange en juillet 2013 et de discuter de la mise en place d’une coopération concrète avec les associations franco-kurdes. Cette réunion s’inscrit dans la continuité des échanges initiés avec la Fédération Léo Lagrange en mars 2013 avec la signature d’une convention entre la Région du Kurdistan et la Fédération Léo Lagrange. L’objectif de cette convention est de définir et de mettre en place une politique d’éducation civique au profit de la jeunesse kurde.

Accueillis dans le cadre d’un séminaire à Bordeaux, en juin 2013, à l’initiative de Léo Lagrange, les représentants du réseau associatif kurde en France ainsi que trois cadres du ministère de la culture et de la jeunesse du Kurdistan, ont été briefés sur les différents domaines d’intervention de Léo Lagrange et ont discuté des termes de ce partenariat ainsi que l’apport de chacun des partenaires.

Suite à la mission au Kurdistan, la Fédération Léo Lagrange a fait un certain nombre de recommandations dont notamment en ce qui concerne la formation de futurs cadres et d'animateurs des centres de jeunesse. En réponse, le lancement d’un programme de formation d’animateurs provenant du Kurdistan et de la communauté kurde en France a été proposé et devrait voir le jour dans les mois à venir.

 

Partager

© Tous droits réservés - Représentation du Gouvernement du Kurdistan en France - 2018' - Site web créé par Agence Développeur Web.