Nos actualités

Une convention de partenariat a été signée entre la Fédération Léo Lagrange et le KRG

Après une série de rencontres à Paris et une mission au Kurdistan, une convention de partenariat a été signée, lundi 4 mars, entre la Fédération Léo Lagrange d’éducation civique et les autorités kurdes.

Tout au long de ces démarches, la Fondation France-Libertés Danielle Mitterrand a assuré le rôle d’accompagnement et de suivi. La convention été signée en présence et paraphée par : M. Kawa Mahmoud, ministre de la culture et de la jeunesse, M. Bruno Le Roux, président de la Fédération, M. Gilbert Mitterrand, président de la Fondation France-Libertés et la représentante du Gouvernement Régional du Kurdistan-Irak en France.

 

Les différents intervenants ont rappelé lors de cette cérémonie de signature que les valeurs auxquelles se réfèrent les parties prenantes sont identiques tant en ce qui concerne les voies d’accès à la démocratie, l’universalisme dans le respect des diversités, la neutralité religieuse de l’Etat, la citoyenneté active et la parité de genre.

Plusieurs axes de coopération future entre la Région du Kurdistan et la Fédération Léo Lagrange font l’objet de cette convention. Il s’agira avant tout de définir et de mettre en place une politique d’éducation civique au profit de la jeunesse kurde. Pour cela, la région du Kurdistan bénéficiera de l’expertise de la Fédération Léo Lagrange dans les domaines d’intervention auprès de la jeunesse dans la définition et la mise œuvre de sa politique d’éducation civique. La Représentation sollicitera également l’expertise de la Fédération pour la mise en place d’un processus de formation des formateurs professionnels, volontaires et bénévoles en relation étroite avec les administrations concernées, les Gouvernorats et les associations de jeunesse agréées.

La réalisation de ce partenariat entre les trois parties prenantes se réfère au respect et à la poursuite de la relation d’amitié établie par Madame Danielle Mitterrand dans sa constante recherche d'une paix durable au Kurdistan.

Monsieur Bruno Le Roux, qui assure également la présidence du groupe socialiste à l’Assemblée nationale française, a mis l’accent sur la nouveauté de ce partenariat avec un gouvernement régional, dans un Moyen-Orient en évolution et a exprimé son désir d’une visite prochaine sur le terrain lors de la mise en place des projets.

Plusieurs personnalités françaises ont participé à cette cérémonie de partenariat : M. Bernard Cazeau, président du Groupe d’Amitié France-Irak au sénat, son homologue à l’Assemblée nationale, M. Jean Jacques Bridey, le sénateur Aymeri de Montesquiou, pour ne citer que quelques-unes.

Partager

© Tous droits réservés - Représentation du Gouvernement du Kurdistan en France - 2018' - Site web créé par Agence Développeur Web.