La Région du Kurdistan

Brève histoire de la région

Rappel des principaux événements survenus au Kurdistan irakien depuis 1920.

 
Août 1920: le traité de Sèvres, signé entre les Alliés, vainqueurs de la Première Guerre mondiale, et la Turquie, envisage la création d'un Etat kurde dans l'est de l'Anatolie et dans la province de Mossoul. Après la victoire de Mustafa Kemal, "Atatürk", les Alliés reviennent sur leur décision.
Juillet 1923 : le traité de Lausanne consacre la domination de la Turquie, de l'Iran sur le Kurdistan, de la Grande-Bretagne (pour l'Irak) et de la France (pour la Syrie).
1943-1945 : révolte au Kurdistan, dirigée par Moustafa Barzani, fondateur du parti démocratique du Kurdistan.
Janvier-décembre 1946 : création d'une république kurde dans la région de Mahabad en Iran, à l'initiative de l'URSS, dont les troupes étaient entrées dans le nord de l'Iran en 1941. L'armée iranienne met fin à cette expérience dès le retrait de l'Armée rouge.
Septembre 1961 : révolte kurde.
Mars 1970  : le parti Baas, qui vient de prendre le pouvoir à Bagdad, entame des négociations avec les Kurdes sur l'autonomie de la province. En 1974, le gouvernement promulgue unilatéralement une loi d'autonomie, qui est aussitôt rejetée par les mouvements kurdes. La guerre reprend.
1988 : le 22 mars, l'aviation irakienne bombarde à l'arme chimique des villages de la région de Halabja, faisant 5 000 morts et autant de blessés. Après le cessez-le-feu avec l'Iran, 100 000 Kurdes d'Irak fuient en masse vers la Turquie et l'Iran.
Avril 1992 : Guerre du Golfe - les Alliés lancent "Provide Comfort", opération d'assistance à la population kurde qui établit une zone d'exclusion aérienne au nord du 36e parallèle.
Mai 1992 - Irak : élections libres au Kurdistan. Le PDK dirigé par Massoud Barzani contrôle le nord de la zone et l'UPK de Jalal Talabani, le sud.
Mai 1994 : Début d'une mésentende pour la gouvernance de la région entre l'UPK et le PDK.
Septembre 2002 : signature d'un accord de paix entre l'UPK et le PDK, qui prévoit de réactiver le Parlement unifié.
Janvier 2005: premières élections multipartites en Irak depuis 1953. Les électeurs désignent l'Assemblée nationale et l'Assemblée de la région autonome kurde. 
Avril 2005 : le Kurde Jalal Talabani est élu président de l'Irak.
Juin 2005: le parlement de la région du Kurdistan élit Massoud Barzani président de la région autonome. 
Octobre 2005 : Ratification de la Constitution Irakienne qui confère une région kurde autonome.
2007 : Ouverture officielle du bureau de la Représentation du Kurdistan d'Irak à Paris.
Août 2014 : Entrée en guerre contre l'organisation Etat Islamique.
25 septembre 2017 : Réferendum d'Indépendance du Kurdistan d'Irak (92,75% de oui, participation 72,16%)
Partager

© Tous droits réservés - Représentation du Gouvernement du Kurdistan en France - 2018' - Site web créé par Agence Développeur Web.