Nos actualités

Déclaration du Gouvernement Régional du Kurdistan irakien (1/11/2017)

 

(traduit à partir de l’anglais)

http://cabinet.gov.krd/a/d.aspx?s=040000&l=12&a=55971

 

Le Premier ministre irakien Haider Al-Abadi a affirmé mercredi qu'Erbil s'était retirée d'un accord conclu entre l'armée irakienne et le Ministère des affaires Peshmergas de la Région du Kurdistan.

Nous n'avons conclu aucun accord. La délégation militaire irakienne n'a présenté qu'un projet d'accord lors d'une réunion entre les délégations de la région irakienne et du Kurdistan. Le lendemain, une version différente du projet a été présentée par la délégation militaire; pourtant nous avons répondu aux deux versions.

Nous avons déclaré à plusieurs reprises que nous étions ouverts au dialogue et à la négociation avec le gouvernement fédéral irakien sur la base de la Constitution. Cependant, la réponse de Bagdad a été négative jusqu'à présent.

L'escalade de la situation actuelle vers la violence et les combats n'apportera que la destruction, affectant toutes les composantes de la société irakienne.

Nous luttons pour la paix et nous croyons que nos droits doivent être protégés, comme le stipule la Constitution. Pour parvenir à un accord global, nous appelons à des négociations constructives et sincères afin de bâtir un avenir sûr pour tous les Irakiens.

Nous appelons également les chefs religieux, tous les partis politiques irakiens, les organisations de la société civile et tous ceux qui croient en la Constitution, la stabilité et la paix à s'opposer à ceux qui encouragent les hostilités entre Arabes et Kurdes.

Gouvernement régional du Kurdistan
1er novembre 2017

Partager

© Tous droits réservés - Représentation du Gouvernement du Kurdistan en France - 2017' - Site web créé par Agence Développeur Web.