Actualité ➤ Déclaration du Premier ministre Masrour Barzani concernant le projet de législation sur la création d’un tribunal pénal spécial pour les crimes de Daech

 

 

Le 28 avril 2021, le Premier ministre Masrour Barzani a fait une déclaration concernant un projet de mise en place d'une cour pénale spéciale afin de juger les crimes du groupe Etat islamique dans la région du Kurdistan : 

 

« Aujourd'hui, nous avons approuvé un projet de loi visant à établir une cour pénale dans la région du Kurdistan afin de tenir le groupe Etat islamique pour responsable de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité et de génocide.

Une fois votée et adoptée, cette législation créera le cadre juridique nécessaire afin de poursuivre les terroristes pour leurs crimes contre nos peuples et l'humanité en général, par le biais d'un tribunal national à Erbil. Je sais que cette législation ne guérira pas les blessures profondes des victimes, en particulier du peuple yézidi et d'autres groupes. Mais elle constituera une voie vers la responsabilisation et surtout la justice.

Le Gouvernement régional du Kurdistan, l'Irak et la communauté internationale ont le devoir solennel de demander des comptes aux terroristes de Daech. Aujourd'hui, nous nous engageons sur la voie du respect de notre responsabilité commune. Pour le peuple irakien et les victimes du monde entier, la justice se fait attendre. Mais elle sera rendue.

Nous continuerons à recueillir et à partager des informations avec la mission de l'UNITAD afin de promouvoir la responsabilité. Je demande à l'UNITAD et à la communauté internationale d'accroître le soutien et la formation judiciaire en vue du premier procès public. Dans cette législation, les membres de la communauté internationale sont également appelés à fournir une assistance et à contribuer à un fonds de soutien aux victimes.

Je demande instamment au Parlement du Kurdistan de considérer cette législation comme une priorité et de ne pas perdre de temps pour l'adopter. Nous avons combattu et vaincu Daech sur le terrain, et nous continuerons ce combat sous toutes ses formes jusqu'à ce que nous fassions respecter la justice et que les nombreuses victimes obtiennent réparation.

Je remercie également le conseiller spécial de l'UNITAD, Karim Khan, et son équipe pour leur rôle important dans l'assistance technique et le soutien à ce processus. »