Actualité ➤ Il y a 33 ans, le génocide de Badinan

 

 

 

Le Président de la région du Kurdistan a fait une déclaration à l’occasion de l’anniversaire du génocide de Badinan le 25 août 1988 :

 

« Alors que nous commémorons aujourd'hui le 33ème anniversaire du génocide de Badinan, nous rendons hommage aux martyrs qui ont perdu la vie aux mains du régime Baath lors des dernières étapes des campagnes d'Anfal contre la population civile de Badinan le 25 août 1988.

Cinq divisions de l'armée irakienne de l'époque ont pris part à ces attaques systématiques qui ont rassemblé sans discernement des civils innocents et les ont envoyés dans les camps de la mort des déserts du sud de l'Irak.

Plus de 182 000 personnes ont perdu la vie dans de nombreuses régions du Kurdistan irakien, de Garmian à Badinan, car les campagnes d'Anfal visaient systématiquement et sans discrimination les civils. Ces campagnes ont également entraîné la destruction de milliers de villages au Kurdistan, endommageant gravement l'environnement et démolissant les infrastructures.

Les campagnes d'Anfal à Badinan et tous les crimes commis contre le peuple du Kurdistan sont des blessures éternelles qui ne seront jamais oubliées. Ces crimes odieux témoignent de l'oppression exercée contre le peuple du Kurdistan en raison de sa quête pacifique de liberté et de ses droits.

Se souvenir d'Anfal devrait nous encourager à renforcer davantage la paix et l'unité entre toutes les communautés du Kurdistan afin de surmonter les difficultés actuelles. Ces atrocités horribles doivent nous conduire vers la tolérance et la coexistence pacifique et nous encourager à préserver davantage les réalisations durement acquises.

À l'occasion de cette journée, nous rappelons que le gouvernement fédéral irakien doit respecter ses obligations légales, appliquer le verdict du Tribunal pénal suprême irakien et offrir des compensations aux victimes et à leurs proches survivants.

Les autorités doivent continuer à œuvrer pour la reconnaissance internationale des campagnes d'Anfal en tant que génocide et continuer à documenter ces crimes pour éviter qu'ils ne se reproduisent ailleurs dans le monde.

En ce jour, nous saluons les habitants d'Erbil et de ses environs pour le rôle courageux qu'ils ont joué en abritant et en aidant les familles visées par les campagnes d'Anfal à Badinan. Leur générosité et leur soutien aux familles touchées resteront à jamais dans notre mémoire.

Nous rendons hommage à la mémoire des héros d'Anfal tombés au combat et de tous les martyrs du Kurdistan. »

 

 

25 août 1988

 

Partager

© Tous droits réservés - Représentation du Gouvernement du Kurdistan en France - 2021' Mentions légales
Site web créé par Agence Développeur Web.