La Région du Kurdistan

Investir au Kurdistan

La Région du Kurdistan offre aux investisseurs des opportunités d'investissement exceptionnelles, dans de nombreux domaines (BTP, agriculture, commerce, industrie, tourisme, éducation, équipements médicaux etc).

En outre, depuis l'entrée en vigueur de la « loi sur l'investissement » (2006), qui a pour objectif de simplifier les démarches des investisseurs étrangers sur le terrain et grâce aux conditions de sécurité de la Région, les investissements y sont grandement facilités.

Secteurs offrant le plus d'opportunités dans la Région du Kurdistan :

  • Bâtiment / activités de construction
  • Matériaux et fournitures
  • Energie – pétrole et gaz
  • Services de formation
  • Tourisme
  • Hôtellerie et restauration
  • Culture et loisirs
  • Santé


La loi sur l'investissement

Une loi libérale sur les investissements étrangers a été ratifiée en juin 2006 offrant des incitations économiques aux investisseurs étrangers incluant la possibilité de posséder des terres, jusqu'à 10 ans d'exonérations d'impôt, le rapatriement facile des bénéfices et la suppression des barrières tarifaires sur les exportations et les importations liées au projet.

L'investisseur étranger a le droit d'investir pour lui-même sans partenaire ou bien de choisir le partenaire de son choix. Les investisseurs ont le droit d'employer des travailleurs étrangers pour leurs projets et les travailleurs étrangers ont le droit de transférer l'argent qu'ils ont gagné vers leurs pays d'origine. Les investisseurs étrangers et irakiens ont le droit de transférer tous leurs gains vers leurs pays d'origine ou vers le pays de leur choix.

A TELECHARGER :  

Loi sur l'investissement

Le guide de l'investissement au Kurdistan (en anglais)

A propos du Bureau des Investissements (BOI)

Le Bureau des Investissements de la Région du Kurdistan travaille en collaboration avec les organes gouvernementaux compétents et d'autres institutions professionnelles, favorise l'investissement national et étranger dans un objectif de croissance économique.

La mission du BOI est de créer des opportunités d'investissement, d'offrir les meilleurs services possible aux investisseurs et de travailler à la reconstruction de l'Irak à travers la Région du Kurdistan Le BOI veille à ce que procédures simples, transparentes et légalisées soient appliquées.


Comment investir ?

1. Contacter un bureau de représentation du KRG

Le KRG dispose d'une dizaine de représentations à travers le monde afin de faciliter la communication entre les investisseurs intéressés et les contacts appropriés au Kurdistan. Les représentations du KRG communiqueront des informations sectorielles pertinentes et cruciales aux investisseurs intéressés.

2. Visiter la Région du Kurdistan

Le Kurdistan a été en grande partie épargné par la violence en Irak. Le KRG a créé une situation stable sur le plan de la sécurité où les étrangers sont les bienvenus. Avec une situation financière confortable, les Kurdes sont désireux de forger des partenariats commerciaux durables avec des investisseurs internationaux. Afin d'éviter tout malentendu au sujet de la Région, le KRG recommande vivement aux investisseurs intéressés de rencontrer le gouvernement régional et les chefs d'entreprise locaux, et de voir de leurs yeux les progrès économiques remarquables du Kurdistan.

3. Présenter une demande au Bureau des Investissements

Le Bureau des Investissements est l'institution du KRG qui traite et examine les demandes d'investissement. Son système de « guichet unique » élimine les tracas bureaucratiques et permet d'accélérer les délais : le BOI rend sa décision dans un délai de 30 jours. À ce stade, le Bureau des Investissements délivre toutes les autorisations et licences requises. Il est possible de télécharger un formulaire de demande d'investissement depuis le site du Bureau des Investissements à l'adresse suivante : www.kurdistaninvestment.org

4. Contacter d'autres investisseurs dans la Région du Kurdistan

Le Département des Relations Étrangères du KRG joue un rôle d'intermédiaire en mettant en contact les investisseurs intéressés avec les investisseurs existants et les leaders des entreprises locales qui ont l'expérience de la Région.

5. Principaux secteurs d’activité

Traditionnellement, la majorité de la population de la Région du Kurdistan vivait de l'agriculture et de l'élevage (moutons et chèvres principalement), grâce à une terre riche et fertile. La Région était même connue pour être le "grenier de l'Irak". Aujourd'hui, la majorité de la population est concentrée dans les trois grandes villes de la Région que sont Erbil, Dohouk et Souleymanieh et travaille pour le gouvernement, ainsi que dans le secteur de construction et dans le commerce.

Dans les années 80, le régime de Saddam Hussein a détruit plus de 4000 villages et leurs habitants ont été déplacés de force vers des villes collectives.

Depuis 1991, 2620 villages, soit plus de 60% des villages détruits ont été reconstruits par le Gouvernement Régional du Kurdistan, avec le soutien des agences des Nations Unies et d'organisations non-gouvernementales.

Le secteur du BTP connait un boom sans précédent et représente un des principaux secteurs d'activité. Il est aujourd'hui parmi les secteurs les plus dynamiques avec plus de 7 milliards de dollars investis entre août 2006 et mai 2011.

Partager

© Tous droits réservés - Représentation du Gouvernement du Kurdistan en France - 2017' - Site web créé par Agence Développeur Web.