Actualité ➤ Journée internationale de la langue maternelle

mis à jour le Lundi 21 février 2022 à 12h52

 

Aujourd'hui, nous célébrons la Journée internationale de la langue maternelle. 


Le kurde est l’une des principales langues de l’Asie occidentale, avec l’arabe, le persan et le turc.

Il est parlé par plus de 30 millions de locuteurs dans des communautés linguistiquement et culturellement diverses à travers le Kurdistan et dans des enclaves éparses de kurdophones en Anatolie centrale, dans le Caucase, dans le nord-est de l'Iran (province du Khorasan) et en Asie centrale, avec une importante diaspora européenne.

Les trois principales variétés de kurde sont : 

- le kurde du sud, parlé près de la ville de Kermanshah en Iran et de l'autre côté de la frontière en Irak 

- le kurde central (sorani), l'une des langues officielles de la région autonome du Kurdistan en Irak, également parlée par une importante population dans l'ouest de l'Iran, le long de la frontière irakienne 

- le kurde du nord (kurmanji), parlé par les kurdes de Turquie, de Syrie et du périmètre nord-ouest de l'Irak, à l'est et au nord du lac Urmiye dans le nord-ouest de l'Iran, et dans des poches à l'ouest de l'Arménie. 

Parmi ces trois groupes, le plus important en termes de répartition géographique et de nombre de locuteurs est le kurde du nord. Il existe également des variétés zazaki et gorani, dont les locuteurs s'identifient généralement comme kurdes. Bien que linguistiquement ces deux variétés ne descendent pas de la même langue source que les trois variétés "kurdes" mentionnées plus haut, elles peuvent néanmoins être considérées comme faisant partie du "kurde" dans un sens plus socio-historique.

Partager
Twitter Facebook LinkedIn

© Tous droits réservés - Représentation du Gouvernement du Kurdistan en France - 2022' Mentions légales
Site web créé par Agence Développeur Web.