Actualité

Le Premier ministre BARZANI inaugure une nouvelle centrale électrique à Sulaimani.

 

La Région du Kurdistan a inauguré dimanche 29 juillet une nouvelle centrale électrique d'une valeur de 63 millions de dollars afin de répondre à une demande croissante en énergie.

L'usine, créée par la Compagnie pétrolière nationale de Corée, dispose d'une capacité de 400/132 kV et est située dans la ville de Bazian, dans la province de Sulaimani.

Le Premier ministre Nechirvan Barzani, lors d’une conférence de presse tenue pendant la cérémonie d'ouverture, a déclaré que le gouvernement régional du Kurdistan (KRG) avait pour espoir que le projet contribue à atténuer les pénuries d'énergie qui sévissent dans la région et a remercié la Corée du Sud pour avoir aidé à la construction de l'usine. Il a également déclaré que malgré des défis majeurs, le KRG a pris des mesures judicieuses et alloué des ressources importantes au secteur de l'électricité.

Il a ajouté que le KRG installerait un nouveau système de comptage intelligent qui, à son tour, contribuerait au rationnement de la consommation d'électricité. Il a appelé les médias à sensibiliser l’opinion à la question énergétique et à promouvoir une culture d'utilisation consciente de l'électricité au Kurdistan.

La région du Kurdistan compte neuf centrales électriques d'une capacité totale de 2 700 MW à puissance maximale.

A l’occasion de cette inauguration, le Premier Ministre a également évoqué la situation politique. Il a ainsi rappelé l’importance pour le peuple du Kurdistan et l’ensemble des partis politiques d’être unis et solidaires afin de ne pas mettre en péril les accomplissements déjà réalisés.

Il s’est exprimé en ces termes:

« Les intérêts de la région du Kurdistan et la pérennisation de ses accomplissements nous obligent à être solidaires. Il est normal que les partis politiques soient en compétition les uns avec les autres. Mais pour l'intérêt public, pour l'obtention des droits constitutionnels pour la région du Kurdistan et pour toutes les questions sensibles, nous devons être unis.

 J’appelle de nouveau toutes les factions de la région du Kurdistan à mettre de côté leurs discordes politiques et à aller à Bagdad avec une voix unique, unie au nom des intérêts du peuple du Kurdistan. »

 

Partager

© Tous droits réservés - Représentation du Gouvernement du Kurdistan en France - 2018' - Site web créé par Agence Développeur Web.