Actualité ➤ Masrour Barzani en visite officielle au Royaume-Uni

mis à jour le Jeudi 21 avril 2022 à 12h33

 

Le Premier ministre de la région du Kurdistan, Masrour Barzani, est arrivé le 18 avril dernier en visite officielle au Royaume-Uni, où il a tenu une réunion avec le Premier ministre Boris Johnson, et au cours de laquelle les deux dirigeants ont discuté des exportations d'énergie de la région, de la migration et de l'invasion russe en Ukraine.

Le Premier ministre britannique a exprimé la volonté de son pays d'aider la région du Kurdistan dans tous les domaines et a souligné l'importance de la résolution des problèmes entre le gouvernement régional du Kurdistan et le gouvernement fédéral sur la base de la Constitution irakienne.

Le Premier ministre kurde a quant à lui indiqué que les entreprises britanniques sont cruciales pour l’économie de la région du Kurdistan et que son gouvernement envisageait d'apporter une contribution supplémentaire dans les secteurs agricole et financier. Il a ajouté que les entreprises britanniques contribuent à créer des emplois locaux par le biais du commerce automobile; à produire une électricité propre et fiable; et à renforcer les finances publiques de la région.

Les ressources énergétiques de la région ont été un point de discorde pour le gouvernement fédéral irakien, qui insiste pour que ces ressources soient placées sous son contrôle.

« C'est formidable d'apprendre que des progrès aussi importants ont été réalisés au Kurdistan et de connaître l’ambition du KRG en matière d'énergie, notamment pour devenir un fournisseur important de l'Europe en cette période cruciale », a tweeté Greg Hands, ministre d'État chargé des entreprises, de l'énergie et de la croissance propre, après sa rencontre avec le Premier ministre Masrour Barzani. 

La région du Kurdistan produit actuellement environ 5 milliards de mètres cubes de gaz naturel, et vise à en produire davantage d'ici 2026, ce qui pourrait réduire sa dépendance vis-à-vis de l'Irak. Elle pourrait alors également exporter du gaz vers l'Europe via la Turquie, selon une étude du Conseil atlantique réalisée par le ministère américain de l'énergie en janvier 2020.

Le voyage du Premier ministre Barzani intervient à un moment où le KRG est soumis à une pression forte de la part de Bagdad concernant son secteur énergétique. En février, le tribunal fédéral irakien a jugé inconstitutionnelle la loi sur le pétrole et le gaz adoptée par le gouvernement régional du Kurdistan en 2007 et a exigé que la région remette ses réserves de brut au gouvernement fédéral. La décision du tribunal a été rejetée, et le Premier ministre Barzani l'a qualifiée de « politique ».

Par ailleurs, dans le cadre de sa visite, le Premier ministre kurde a pu s’entretenir avec la ministre britannique des Affaires étrangères, Liz Truss, et a évoqué les divisions actuelles entre Erbil et Bagdad. Il a estimé que le Royaume-Uni peut aider à combler le fossé entre les deux gouvernements. 

La ministre d'État britannique pour l'Asie et le Moyen-Orient, Amanda Milling, a réaffirmé le soutien du pays à la sécurité et à la stabilité de la région du Kurdistan. Elle a d’ailleurs félicité Masrour Barzani pour son rôle dans la résolution de la crise migratoire. Des milliers de personnes originaires d'Irak et de la région du Kurdistan ont quitté le pays en 2021 pour l’Europe.

Toujours en marge de sa visite, Masrour Barzani a rencontré Kuasi Quarting, ministre britannique de l'énergie et du commerce. Au cours de la réunion, les deux hommes ont discuté des relations bilatérales dans les domaines de l’énergie et du commerce, et ont souligné l'importance de réformer le système bancaire de la région du Kurdistan. 

Masrour Barzani a aussi été reçu par le ministre de l’Education, Nadim Zahawi. La visite a été l’occasion de discuter du processus d’éducation et de l’apprentissage, et les moyens d’améliorer l’éducation dans la région du Kurdistan. 

Le Premier ministre du KRG a eu l’opportunité de s’entretenir avec d’autres personnalités importantes telles que Jeremy Quinn, ministre d’Etat pour les affaires de défense; Pritty Patel, ministre de l’Intérieur de Grande-Bretagne; ou encore Sir John Major, ancien Premier ministre.

 

 

21 avril 2022

Partager
Twitter Facebook LinkedIn

© Tous droits réservés - Représentation du Gouvernement du Kurdistan en France - 2022' Mentions légales
Site web créé par Agence Développeur Web.